Avr 10 2018

Interview : retour sur la victoire de Ris-Orangis à Carpentier avec Cédric Pugin

Il y a quelques jours, les Phénix de Ris-Orangis ont connu un nouveau sacre à Carpentier.  Les Phénix ont emporté la Coupe de France en battant Lyon en finale, après avoir remporté la demi-finale face à Saint-Médard.  Un beau succès, et aussi un nouveau titre pour une équipe qui les collectionne. On fait le point sur le parcours des Franciliennes en trois questions avec leur entraîneur, Cédric Pugin. 

« Cela lance véritablement notre saison »

C’est la 7e victoire de Ris-Orangis en Coupe : c’est une compétition qui va bien aux Rissoises, qu’est-ce qui explique pour toi ce succès de Ris en Coupe en général ?

Il ne faut pas oublier que Ris-Orangis c’est aussi  7 titres en championnat sur des années similaires ! La Coupe nous a vite souri, c’est vrai, avec 4 victoires consécutives dès sa création. C’était une nouvelle compétition pour les filles qui avaient donc à cœur de la gagner ! Puis est arrivé la Coupe à Carpentier…. forcément, cela motive également. C’est aussi la première finale qui se présente dans le déroulé de la saison et les premiers gros matchs donc ça booste d’autant plus et cela lance véritablement notre saison. Nous avons toujours gagné lors de notre présence à Carpentier et l’expérience engrangée dans ce genre d’événement est certainement primordial pour la victoire finale !

Pour cette édition 2018, qu’est-ce qui a fait la différence par rapport à Saint-Médard et à Lyon ?

Le tirage au sort a été clément avec nous cette année mais de toute façon, pour gagner, il faut battre tout le monde. Saint-Médard est une équipe jeune avec un projet en construction et par conséquent elle manque d’expérience à ce niveau-là. La première mi-temps fut confuse, puis nous avons déroulé notre jeu en deuxième mi-temps et la différence entre les deux équipes a fait le reste.

La finale tant attendue contre Lyon se présente alors… et nombreux sont ceux qui ont misé sur une victoire de Lyon. Nous avons connu le scénario parfait lors de cette finale ! Nous avons mis une gros pressing dès le début, puis nous avons concrétisé nos power-plays.  A l’inverse, Lyon a butté sur notre gardienne et a reculé au fur et à mesure du match. Nous avons ensuite géré la partie jusqu’à la fin avec même le bonheur de pouvoir faire tourner tout l’effectif !

Carpentier, « une belle vitrine pour notre sport »

Carpentier c’est toujours un bel événement : qu’est-ce qui fait la réussite de cet événement en IDF selon toi ?

Je trouve que Carpentier a retrouvé un peu d’engouement du côté des tribunes cette années avec davantage de spectateurs. C’est une très grosse organisation logistique et une belle vitrine pour notre sport qui s’offre un Final Four en plein Paris ! Le TNP (Tournoi national poussins) a également donné un nouveau souffle à cet événement. Je pense que l’on peut faire encore mieux sur la communication autour de l’événement, et en particulier en dehors de la sphère roller pour faire venir des non pratiquants. Il faudrait aussi davantage impliquer les clubs de l’IDF dans cet événement (organisation, présence) pour lui donner encore plus d’importance et de public. Cette année, Carpentier a fait découvrir notre sport à la Ministre des Sports Laura Flessel alors on est sur la bonne voie je pense !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.